Une partie avec David Papot double champion de France

Pour mon jeu, j’avais envie d’avoir un retour de professionnel. Et quoi de mieux que de voir directement avec un champion?

David Papot est le double champion de France de boxe anglaise (poids super-welters qui concerne les athlètes pesant entre 67 kg et 70 kg).

Si David était dans le jeu ...

Je le retrouve directement dans sa salle d’entraînement. Juste après son échauffement, nous commençons notre partie de Dans les Cordes.

Bien qu’il soit un néophyte des jeux de société, David me met la pression dès la première partie. Il comprend vite l’importance de gérer son énergie et sa vie :

Il commence la partie directement avec une phase d’attaque et m’envoie un crochet que je parviens à esquiver. Il décide de cracher une carte pour pouvoir reprendre son souffle.

C’est à mon tour. Je lui balance un jab qu’il encaisse. A ce moment là je me rappelle cette phrase du manga One-punch Man :

« Quel est ce sentiment qui m’envahit, mon coeur s’accélère ! Le danger, l’angoisse j’avais totalement oublié ce sentiment, rien ne surpasse l’extase que procure le combat !« 

Quelques exemples de cartesC’est complètement fou je suis en plein combat avec un champion ! Mais je me résonne et reprend mes esprits. Je décide de passer la main à cet adversaire redoutable.

S’enchaîne pour sa part une remise que je n’arrive pas à contrer. David me met en difficulté! J’opte pour une stratégie d’épuisement : À chaque tour je lance une petite attaque pour le forcer à contrer et ou perdre un peu de vie. Il utilise subtilement un rafraîchissement qui lui permet d’être à l’aise au niveau santé.

S’en suit une longue liste d’attaques et de ripostes communes, mais personne ne prend l’avantage.

Le match prend finalement fin au cours du deuxième round. Après la cloche du gong nous décidons communément de reprendre deux énergies. David en profite pour tenter un uppercut. Heureusement, j’avais gardé un blocage qui permet d’annuler son attaque même si je perds un point de vie. C’est ce qu’il me fallait : David n’a plus que deux points de vie et un d’énergie. Je tente le tout pour le tout avec un double Cross-Counter que David ne parvient pas à contrer. J’ai pris le risque d’un abaissement ou d’une remise mais c’est une victoire pour moi (J’attends ma revanche si tu lis ces lignes David !).

David est conquis et moi aussi. Je n’en attendais pas moins d’une telle rencontre.

Comme quoi le monde du sport et du jeu de société peuvent être compatibles.

Nous avons ensuite discuté un peu et je lui ai posé quelques questions pour améliorer le jeu. Je retranscris telle-quelle une partie de sa réponse :

David : “Jeu bien réaliste par rapport aux attaques / contre-attaques. D’un point de vue tactique, ça résume vraiment la boxe. L’ensemble du match est représenté comme par exemple les temps morts entre les rounds où on peut se permettre de souffler quand on crache. Sur une seule partie je n’ai pas pu bien voir quelle amélioration apporter. Je pense qu’il faut 4-5 parties pour vraiment se permettre de pouvoir attaquer avec d’autres perspectives. Au fur et à mesure, quand je vais bien connaître le jeu, je vais me dire” je vais l’attaquer, car après il va faire cette action” par exemple. J’aurais donc plus d’idées à venir concernant d’éventuelles améliorations.”

Le genre de retour qui fait plaisir !

A partir de cet instant David me parle de petits coups-bas en boxe : les « vices », comme par exemple marcher sur les pieds de l’adversaire ou le mettre dans les cordes pour qu’il soit en difficulté. Le public, lui, ne connais pas ce genre de subterfuges. A voir donc si c’est réalisable avec le jeu tel qu’il est.

A l’avenir, David est chaud pour rejouer et le faire essayer à ses ami(e)s. Et pourquoi pas, faire d’autres collaborations ensemble pour parfaire le jeu.

Nous avons pensé à faire une partie de Dans les Cordes filmée avec une petite particularité : quand on se met un coup dans le jeu nous devons le faire en réel sur le ring !

Tric Trac

Vous en pensez quoi ? On le tente ? S’il y a plus de 50 likes nous le faisons  !

(à savoir que ses bras font la taille de mes cuisses…)

[Jeu disponible en précommande et qui finance en plus une association !]

Crédit photo : Mlaurylaurent / association Shoot’Lo / Illustration : Mickaël Ravin / Design et création du jeu : Léo Blandin

Laisser un commentaire